La une

Agenda

Facebook

Twitter

Instagram

@QC_cinema

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

24 FÉVR.

BOOST de Darren Curtis et @filmoption_intl → 18h | Salle Fernand-Seguin de la @cinemathequeqc #RVQC pic.twitter.com/xx4bG7MfMD

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

24 FÉVR.

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

24 FÉVR.

Peter Henry Phillips dès 21h au bistro @saQcPhotography de la @cinemathequeqc instagram.com/p/BfmeZqSAz9A/

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

24 FÉVR.

RT @DanRacine: Magnifique Alanis sous l’oeil de @julieartacho #AlanisObomsawin #RVQC @Qc_Cinema à Centre… instagram.com/p/BfmWH7IAlQP/

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

24 FÉVR.

CHUCK de Philippe Falardeau → 21h | Salle 13 du @CinemasCineplex du @sdquartierlatin pic.twitter.com/WDmF7zfm5W

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

24 FÉVR.

#RVQC 2018 - JOUR 4 Consultez la programmation complète 👉 goo.gl/82BpbB pic.twitter.com/fTQHSbmVva

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

24 FÉVR.

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

24 FÉVR.

RT @lemoisdesnoirs: #MHN2018 Suggestion du jour - #BHM2018 On your To-Do List Today: Offrez-vous 2 pour un 1 sur les billets avec le code…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

24 FÉVR.

Le documentaire CERTAINS DE MES AMIS de Catherine Martin → 20h | Salle Fernand-Seguin de la @cinemathequeqc #RVQC pic.twitter.com/i7E9ysJTRB

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

24 FÉVR.

RT @CinemasCineplex: Dans le cadre des Rendez-vous @Qc_Cinema, ne manquez pas la chance de voir @lesaffamesfilm, en présence de @RobinAuber…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

24 FÉVR.

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

24 FÉVR.

PROGRAMME MAGNIFIQUE À CÔTÉ DE LA PLAQUE, cette sélection merveilleusement poétique est un voyage dans le cœur et d… twitter.com/i/web/status/9…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

24 FÉVR.

#RVQC 2018 - JOUR 4 Consultez la programmation complète 👉 goo.gl/82BpbB pic.twitter.com/hL6C4UrFYh

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

24 FÉVR.

CHUCK de Philippe Falardeau → 21h | Salle 13 du @CinemasCineplex du @sdquartierlatin pic.twitter.com/yX0rhNkr4o

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

24 FÉVR.

PROGRAMME POUR NE PAS DÉCROCHER DU BOULOT → 17h15 | Salle @hydroquebec de la @cinemathequeqc #RVQC pic.twitter.com/1Irouex3ez

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

24 FÉVR.

RT @KevinLaforest: RVQC : Gala Prends ça court! 2018 - Coup d’oeil sur 5 des finalistes extrabeurre.com/post/171245306… pic.twitter.com/Jbbo67iCfG

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

24 FÉVR.

NAPOLÉON EN APPART de Jean-François Denis → 18h | Salle 10 du @CinemasCineplex du @sdquartierlatin pic.twitter.com/JKxvoIM8vw

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

24 FÉVR.

LA MAISON DES SYRIENS de Nadine Beaudet précédé de FAUT J’TE PARLE de Josué Bertolino et @CSE_Funambules → 18h30 |… twitter.com/i/web/status/9…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

24 FÉVR.

Le documentaire CERTAINS DE MES AMIS de Catherine Martin → 20h | Salle Fernand-Seguin de la @cinemathequeqc #RVQC pic.twitter.com/F7vC2ylbQ0

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

24 FÉVR.

BOOST de Darren Curtis et @filmoption_intl → 18h | Salle Fernand-Seguin de la @cinemathequeqc #RVQC pic.twitter.com/cc1dOOo30u

@québeccinéma

Retour
Québec Cinéma

Au revoir André

Jeudi, 25 Août 2016

C’est avec tristesse que nous avons appris mercredi matin le décès à l’âge de 74 ans, d’André Melançon, comédien, auteur et réalisateur au talent exceptionnel qui restera dans les mémoires comme le « cinéaste de l’enfance », tant son travail en la matière aura laissé des traces indélébiles.

André Melançon débute en grand sa carrière au cinéma, à la fois comme comédien (magnifique homme libre dans Taureau de Clément Perron, entre autres), comme réalisateur de courts truculents (les fameux « Les Oreilles » mène l'enquête et Le Violon de Gaston, pour ne citer que ces deux-là), ou encore grâce à des premiers longs métrages qui feront date : Comme les six doigts de la main, récipiendaire du Prix du meilleur long métrage québécois remis par l’Association québécoise des critiques de cinéma en 1978) et le documentaire Les vrais perdants (1977).

Mais c’est en 1984, qu’il entre dans la légende en réalisant La guerre des tuques, le premier Conte pour tous qui résonne encore dans l’imaginaire de plusieurs générations. Luc, Sophie et leurs amis voyagent à travers le monde et deviennent les ambassadeurs du Québec. Melançon collaborera encore quatre fois à la célèbre série produite par Rock Demers : Bach et bottine, Fierro… l’été des secrets, Daniel et les Superdogs, dernier Conte qu’il réalisa en 2004, et La gang des hors-la-loi, le 24e film de la célèbre série dont il a cosigné le scénario.

Marquée par l’aisance de sa relation avec les enfants, avec qui il établissait une véritable connivence, la carrière d’André Melançon est un bel exemple d'éclectisme. Que ce soit au cinéma ou à la télévision, il se sera essayé à plusieurs genres, de la comédie au drame intimiste (Le lys cassé), en passant par le polar (Rafales, avec Marcel Leboeuf et Denis Bouchard) et en mettant en scène plusieurs œuvres télévisuelles d’importance comme Albertine en cinq temps de Michel Tremblay, ou Cher Olivier, qui retrace le parcours du maître de la comédie, Olivier Guimond, et dont il a également assuré la scénarisation et qui récolta pas moins de neuf Prix Gémeaux.

Aimé par les petits et les grands et unanimement reconnu de ses pairs, André Melançon avait vu en 2012 sa carrière récompensée du prix Albert-Tessier - la plus haute récompense québécoise en matière de cinéma -, et l’année suivante, il recevait l’insigne d’officier de l’Ordre national du Québec.

En 2013, lors de la 31e édition des RVCQ, alors qu’il était venu présenter en première mondiale Les trains de la vie, sa toute dernière réalisation, un hommage festif et émouvant lui était rendu en compagnie de plusieurs invités spéciaux. La prochaine édition des RVCQ sera dédiée à la mémoire de cet homme exceptionnel. 

Québec Cinéma avait à son tour souligné le talent exceptionnel en lui décernant le Jutra Hommage en 2015, tout juste après une bataille de neige tout aussi marquante. « Faites-nous rire, faites-nous pleurer ; c’est important. Faites-nous penser ; c’est important. Faites-nous rêver ; c’est essentiel. » Ces phrases si justement dites par André Melançon témoigneront pour certainement plusieurs années de la tendresse, de la sensibilité, de la fragilité et de la beauté qui habitait ce grand cinéaste de notre temps.

Photo d'en-tête : crédit : Vivien Gaumand | Vi Photographie

Album photo : Vivien Gaumand | Vi Photographie, Marc-André Lapierre et Mathieu Deshaies

Au revoir André_0 Au revoir André_1 Au revoir André_2 Au revoir André_3 Au revoir André_4 Au revoir André_5 Au revoir André_6 Au revoir André_7 Au revoir André_8 Au revoir André_9

Par: Charles-Henri Ramond

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer